Introduction

Fin 2015, le fondateur et directeur de Filamentive, Ravi Toor, a reconnu le besoin de changement sur le marché de l'impression 3D. Après avoir obtenu un diplôme en environnement et dirigé une entreprise d'impression 3D, Ravi s'est rendu compte que le filament de haute qualité sur le marché n'était pas durable et que les options de filament recyclé n'étaient pas conformes aux normes. Ravi a cherché à créer une nouvelle marque de filament, qui répond à la fois à l'impact environnemental et à la nécessité d'une qualité élevée pour répondre aux besoins du marché de l'impression 3D. Grâce au soutien de l'Université de Leeds, ainsi qu'à un financement externe sous forme de prix et de subventions, Ravi a pu faire des recherches, explorer et développer son idée et la mettre en pratique, faisant passer Filamentive du " papier au produit ".

Il existe un besoin environnemental évident de filaments recyclés à l'échelle mondiale. Oui, le PLA est d'origine végétale, mais ce n'est pas la seule réponse.

Filamentive a été créé pour répondre aux préoccupations environnementales de l'impression 3D - en s'engageant à utiliser des matériaux recyclés dans la mesure du possible, sans compromettre la qualité.

Utilisée par plus de 3000 fabricants, centres 3D, entreprises et universités, Filamentive est devenue l'un des principaux acteurs du marché de l'impression 3D. Elle a été nommée "l'une des startups les plus impactantes" par Web Summit en 2017 et a été nominée en tant que finaliste pour l'Entreprise de l'année en matériel 3D en 2018.